Nous sommes en train de créer votre site internet, et nous vous parlons des landing pages pour convertir vos clients. Késako ?
Finalement, nous nous sommes rendu compte que c’est quelque chose qui semble bien intégré dans l’expérience utilisateur, mais qui est méconnu des clients. Aujourd’hui, on vous explique tout sur les landings pages, à quoi servent-elles et comment bien les construire.

Les landings pages vous aident à atteindre les objectifs de votre site web

Une bonne agence créatrice de site web vous demande en tout premier lieu quels sont les objectifs que vous souhaitez atteindre sur votre site internet.

Vous détenez un site e-commerce ? Un de vos objectifs sera probablement de vendre vos produits, de convertir un certain pourcentage de visiteurs en clients etc… Vous avez un site vitrine ? Alors votre objectif sera peut-être d’avoir 6% de leads. Comment ? En incitant vos visiteurs à remplir le formulaire de contact sur une de vos pages, à s’inscrire à votre newsletter, à télécharger un livre blanc … Bref, vous l’aurez compris, les landings pages sont en fait indispensables pour donner du poids à votre site web dans votre stratégie commerciale globale. Et cela, en passant par un des leviers médias de communication que vous utilisez : votre site internet.

Mais qu’est-ce qu’une landing page ?

En français, ça donne page d’atterrissage. – Oui, et donc ?

D’après Unbounce, un des outils les plus performants et connus pour en créer,

En marketing digital, une landing page est une page web distincte, créée spécifiquement pour les besoins d’une campagne de marketing ou de publicité. C’est sur cette page qu’un visiteur atterrit après avoir cliqué sur une publicité, un bouton d’appel à l’action ou autre.

Ainsi, le visiteur lorsque qu’il atterrit sur la landing page (ou squeeze page, page de capture), il a deux choix : exécuter l’action proposée (en fonction de vos objectifs, donc) ou bien quitter cette page.
Voici un schéma modélisant un exemple de landing page :

exemple-landing-page

Source : inboundvalue

Ici, l’objectif à atteindre est le suivant : le visiteur est invité à remplir le formulaire.
N’oubliez pas, 1 landing page = 1 objectif !

Nos conseils pour bien créer votre landing page, une fois votre outil trouvé

Il existe des outils pour bien créer votre landing page. Même les outils d’emailing vous en proposent aujourd’hui. Vous pouvez très bien également utiliser le CMS de votre site web.

1- Trouver un bon titre

Savez-vous qu’en moyenne, 5 fois plus d’individus lisent le titre que le reste du texte ? C’est l’élément central, capital sur cette page. Il aide à la fois à la compréhension de votre offre, et donne également envie de voir plus loin.

Au contraire, un mauvais titre donnera tout simplement l’envie aux visiteurs de fuir, voir même d’aller chercher la solution chez un autre expert, soit chez votre concurrent.
Par exemple, pour une plateforme de prise de rendez-vous en ligne : préférez « Soignez-vous n’importe quand, près de chez vous » plutôt que le titre « Contactez un professionnel disponible pour vous sur cette plateforme »
C’est ce qui nous amène au deuxième conseil suivant.

2- Mettre en avant les bénéfices de votre proposition

Lorsque vous proposez quelque chose, le visiteur doit comprenne en quoi c’est indispensable pour lui, en quoi votre offre le concerne. En faisant ce que vous lui suggérez, quels sont les atouts dont il bénéficiera, que pourra-t-il en tirer grâce à vous ?
Pour cela, il est indispensable de décrire votre offre. Nous ne vous demandons pas de mettre l’intégralité des applications, mais assez pour qu’il comprenne de quoi il est question. De plus, cela apportera du poids dans l’expertise que vous détenez.
Enfin, nous vous conseillons de bien faire la différence entre les caractéristiques de votre offre et les bénéfices que vos utilisateurs en tirent grâce à vous.
Exemple : l’iPhone a une capacité de stockage de 64GB (caractéristiques), l’utilisateur pourra avoir 65 applications, 1000 musiques, 4458 photos, et tout ça, sans acheter de carte mémoire !
Démonstration en images :

3- Démontrer sa crédibilité

Votre client semble intéressé, mais en quoi doit-il vous faire confiance à vous plutôt qu’à un autre ? Demandez-vous ici,

“qu’est-ce que j’ai de plus/de différent que mon concurrent ?”

Les clients bien-sûr ! Mettez en avant ceux qui vous ont déjà fait confiance. Comment ? En récoltant leurs témoignages, en faisant preuve de leur satisfaction. Servez-vous également des gros chiffres : nombre de clients (à condition qu’il y en ai en conséquence), nombre de téléchargement de vos livres blancs, nombre d’articles vendus etc…

4- Demander au visiteur de faire quelque chose : le CTA

Idéalement, un CTA se trouve dans une zone chaude de l’écran, et doit se remarquer de suite. Pour cela, le bouton doit être bien visible (assez gros, et en couleur de mise en avant). De plus, votre demande doit être précise, le visiteur doit tout de suite comprendre ce qu’on lui propose de faire ici. Pour vous faciliter la tâche, voici une liste non exhaustive de 10 verbes à préconiser pour vos appels à l’action :

  • Commandez
  • Réservez
  • Comparez
  • Téléchargez
  • Demandez gratuitement
  • Recevez un échantillon gratuit
  • Essayez gratuitement
  • Rejoignez
  • Gagnez
  • Envoyez

5- Soigner la présentation visuelle

Votre charte graphique doit être bien évidemment utilisée, tout en ayant quelque chose de « spécial ». Voici en image, comment réussir visuellement sa landing page. Plus besoin de parler, regardez comment bien construire votre landing page.

 

Zendesk

landing-page-zendesk

Tactill

Airbnb

 

Vous détenez maintenant l’essentiel des informations pour vous lancer dans la création de pages d’atterrissage. Dans la stratégie globale de création ou refonte de votre site internet, l’Agence Cube à La Roche sur Yon vous aide à définir vos objectifs, et à créer des bonnes landing pages. Contactez-nous sans plus tarder ici ; tout projet mérite qu’on s’y intéresse !